10 étapes pour créer un système de trading (2/2)

Cet article est la suite et fin de la série de deux articles : 10 étapes pour créer un système de trading. Pour lire la première partie, rendez-vous sur ce billet : 10 étapes pour créer un système de trading partie 1.

6ème étape : Prenez en compte les frais du trading liés à votre marché

systeme-de-trading

La 6 ème étape concerne tous les frais relatifs à la détention d’une position de trading et à son fonctionnement.

En effet lorsque vous tradez, vous devrez passer par un intermédiaire qui exécutera votre ordre. Cette exécution a un coût, plus ou moins élevé sur les différents marchés.

Sur le Forex par exemple, le coût de transaction est représenté par le spread, qui est l’écart entre l’offre et la demande (Bid et Ask). Ce spread est exprimé en pips, c’est la plus petite variation possible. Ainsi il est possible de voir un spread de 3 pips sur EUR/USD. C’est la part de votre intermédiaire (broker, market maker …)

Sur les actions, ce sont les frais de courtage. A l’entrée, puis à la sortie, votre courtier se rémunère là aussi à chaque fois que vous entrez en transaction. Là, les frais sont souvent fixes, 10 dollars par opération (par exemple), donc 20 dollars l’aller-retour. Quel est l’impact sur une transaction à 100 dollars ? 20% ce qui est énorme ! Alors que sur 1000 dollars, cela ne réprésente que 2% (qui reste énorme mais tolérable)

Ici, on voit bien que les frais peuvent vite impacter votre marge de trading. Aussi je vous recommande de faire très attention, et de faire en fonction de votre capital de trading.

Cette étape est directement liée à l’étape 1.

7ème étape : Calculez votre reward ratio sur vos opérations

A chaque fois que vous prendrez une opération, le plan de trading sera là pour vous rappeler qu’on ne trade pas au pifomètre.

Oui, pour certains traders, le trading discrétionnaire (trading aux sentiments) peut fonctionner. Mais pour un débutant, il faut des règles bien strictes et surtout les respecter.

Aussi vous devrez sur chaque position déterminer votre prix de sortie automatique, ou stop loss. Ce prix, vous devrez le determiner et vous y tenir. Il représente le prix maximum que vous êtes prêt à tolérer pour cette opération avant que vous ne sortiez.

De ce prix, vous allez pouvoir calculer le risque par action, et ainsi déterminer le capital à allouer à votre opération.

Par exemple, imaginons que vous tradiez les actions. L’action X cote à 15 dollars. Votre système vous indique qu’àa 14.30 dollars, vous avez raté le coche et que l’action n’est plus intéressante. Votre risque par action est de 70 centimes. Si vous ne souhaitez risquer que 200 dollars maximum sur cette opération, il vous faudra alors acheter 200/0.7 soit 285 actions.

Ceci est un exemple de calcul du risque, d’autres sont bien évidemment faisables en fonction de votre plan.

Maintenant que vous connaissez votre risque, il faut calculer votre objectif. Et c’est là qu’intervient le reward ratio, ou RR.

Un reward ratio de 2, signifie que vous êtes prêt à gagner 2 fois plus qu’une perte. En cherchant au minimum un ratio de 2, vous pourrez vous permettre de perdre 77% du temps, tout en restant gagnant sur le marché !

Ainsi, sur l’opération précédente, il vous faudra aller chercher les 15,00 + (0.7×2) = 16.4 dollars.

Cette étape consiste tout simplement à calculer votre espérance de gains pour contrôler votre capital sur le long terme.

Voici un article que j’ai rédigé concernant l’espérance de gains au trading.

8ème étape : Concentrez-vous sur les belles occasions

J’ai été victime de moi même dans mes débuts. J’ai toujours sauté sur toutes les occasions de trading. En fait, vous y perdez de l’argent, de l’énergie. La seule chose que vous y gagnez c’est du stress lié à votre position de trading.

Concentrez-vous sur les perles, les patterns, configurations graphiques parfaites. Votre job, c’est de rester en planque et de tirer sur la bête des qu’elle sort de sa tanière, pas de tirer dans tous les sens.

Si vous voyez qu’il ne sera pas possible de faire un ratio supérieur à 2, pas de problème ! Il y aura d’autres occasions ! Passez sur une autre action, une autre paire de devise ou encore un autre contrat.

9ème étape : Déterminez ce qui flanche, notez tout !

Un plan de trading, ça ne fonctionne jamais du premier coup. Malheureusement, vous allez vous rendre compte, que certaines fois, une ou plusieurs de vos règles vont flancher. Pas de panique, cela fait partie de la « procédure ».

Le meilleur conseil que je peux vous donner par rapport à ça, c’est de noter absolument toutes vos positions, de noter pourquoi vous y êtes rentré, la configuration exacte, le montant alloué à l’opération.

En faisant de cette façon, vous pourrez analyser vos positions à froid, tel un scientifique. Vous allez voir ce qui cloche, et vous allez le modifier.

Ce qui veut dire aussi qu’il y a deux règles extrêmement importantes à respecter :

  • Ne modifiez jamais un trade à chaud après une ou plusieurs pertes consécutives
  • Attentez d’avoir assez de données pour bien identifier qu’il s’agit d’un élément incompatible avec la stratégie et non une série de malchance sur une période

10ème étape : Préparez-vous à perdre et respectez le plan

Et voici la dernière étape. Acceptez votre plan et respectez-le pendant un certain temps (le temps de générer assez de trades pour être objectif). Vous devez coûte que coûte le respecter, même si vous perdez une, deux et même trois fois de suite.

C’est là qu’est la clé. C’est votre capacité à respecter le plan même lorsque tout va mal. Avec le temps il va s’affûter en fonction de vous et du marché. Laissez le respirer et faire ses preuves et ne laissez jamais votre état mental prendre le pas sur ce dernier.

Ne transgressez jamais les règles.

Prenez mon plan de trading et recopiez-le à l’identique

A partir de ce constat, j’ai élaboré il y a quelques années un plan de trading que je suis à la lettre et qui me permet de gagner sur le marché. Attention, je ne vous parle pas de techniques miracles, mais d’un système de trading professionnel.

Alors certes, parfois je vais faire 10 ou 20% par mois avec des pics à 40% lorsque les marchés sont en phase (avec un profil moyen terme), cela peut vous paraître faible, mais en moyenne cela représente 300% par an. Comparé à un livret A à 3% je ne me plains pas.

J’ai testé, re testé, adapté, travaillé en collaboration avec un trader professionnel jusqu’à obtenir un plan de trading qui s’adapte à trois type d’investisseur :

  • Celui qui veut en faire son métier et qui veut pratiquer tous les jours (court terme)
  • Celui qui veut prendre des décisions tous les 2 à 5 jours mais qui consulte l’état des marchés une fois par jour (moyen terme, mon profil)
  • Celui qui est plutôt investisseur et qui consulte ses grafiques une fois par semaine.

J’ai ensuite simplifié et fait une formation de 29 vidéos que je vous propose de découvrir :
Comment Devenir Trader Particulier et Gagner Régulièrement : La méthode PRO 100% simplifiée !

Ah, avant de partir … Vous pouvez télécharger gratuitement une vidéo de formation et mon petit livre en français sur les traders particuliers, en cliquant sur le bouton rouge sur la page de présentation de la méthode.

Votre formateur,
Daniel.

Cet article vous à plu ? Partagez le !

 
 
  •  comment devenir trader 
  •  cours de trading 
  •  devenir trader 
  •  formation trader 
  •  formation trading 
  •  stratégie de trading 
  •  système de trading 
  •  systeme trading 
  •  trader sur internet