Tradez les 5 meilleures figures graphiques en bourse

Les figures graphiques sont d’excellents éléments de prise de décision. Maintenant que l’on a vu la théorie de Dow, les supports & résistances ainsi que les droites et canaux de tendances, on peut maintenant passer au niveau supérieur : les pattern chartistes (ou plus précisément les figures) qui se dessinent sur vos graphiques boursiers et qui vous donnent des points d’entrée et de sortie.

Qu’est-ce-qu’une figure graphique en bourse ?

Une figure graphique est un schéma qui se reproduit, toujours de la même manière, et qui permet donc, de prévoir l’évolution du cours avec une certitude supérieure à une prise de position au hasard.

Cependant, je vous recommande d’utiliser ces signaux dans le sens du mouvement à plus long terme (comme nous l’avons vu avec la théorie de DOW). On en reparle dans la conclusion.

Prévoir les évolutions du cours avec les figures graphiques est une des techniques d’analyse les plus anciennes, mais elle reste cependant toujours très efficace aujourd’hui.

Il existe une multitude de figures graphiques en bourse, mais voici les 5 qui offrent, pour moi, les meilleures opportunités de trades.

Les 5 figures graphiques qui offrent les meilleures chances de réussite

Epaule Tête Epaule (ETE) et Epaule Tête Epaule inversée

Vous avez sûrement entendu parler de cette célèbre figure de retournement, l’épaule tête épaule et son inverse, l’épaule tête épaule inversée. Cette figure n’est pas rare et les probabilités pour que le scénario prévu se produise est assez fréquent.

chartisme epaule tete epaule figure bourse

Comme vous le voyez, l’épaule tête épaule se base sur une ligne de résistance qui devient ensuite support. Cette ligne est la base qui vous permettra de calculer votre objectif de prix. Avant de rentrer en position et pour éviter les faux breakout, je vous conseille vivement d’attendre le pullback, ce petit mouvement du prix qui tend vers la ligne de cou, puis qui confirme la tendance baissière.

L’épaule tête épaule inversée est exactement la même configuration, sauf que le breakout se produit à la hausse. La façon de la trader est la même.

Je vous conseille de placer votre stop loss juste en dessous de la ligne de cou pour un trade haussier, et inversement pour un trade baissier.

Dans tous les cas, si le cours venait à toucher votre stop, c’est que le moment n’était pas opportun pour ouvrir le trade.

chartisme epaule tete epaule inverse figure bourse

Les Triangles

Les triangles sont, de la même manière que les Epaule Tête Epaule, une figure chartiste très connue et très présente sur les graphiques.

Ces derniers se composent toujours d’un support ou d’une résistance accompagné d’une droite de tendance qui permet, entre autre de fixer un objectif de prix.

Pour votre niveau de stop loss, je vous recommande de le placer juste au-dessus (pour un triangle et une prise de position à la baisse) de la ligne de support, et inversement pour un trade haussier.

Encore une fois, si le cours venait à toucher votre stop, c’est que le moment n’était pas opportun pour ouvrir le trade.

chartisme triangle ascendant descendant bourse

Les doubles tops et les doubles bottom

Figure emblématique qui permet de trader les ranges. En effet, les doubles bottom et les doubles tops sont avant tout représentés par un cours boursier qui oscille entre un support et une résistance, avant de casser d’un côté ou de l’autre.

D’une manière générale, il est beaucoup plus prudent de prendre position après le pullback. Encore une fois, il vaut mieux ne pas rentrer en position ou rater un signal, que de multiplier les trades, et les pertes avec.

L’objectif de prix est d’environ la largeur du range. Placer votre stop loss juste au-dessus de la ligne de cou est très avantageux si votre scénario se déroule comme prévu.

chartisme double top double bottom bourse

Les biseaux ascendants et descendants

Le biseau est une figure d’essoufflement qui traduit la perte de puissance d’une tendance. Il est ascendant dans une tendance haussière, et descendant dans une tendance baissière.

La première chose à faire est de tracer vos droites de tendances. Si celles-ci convergent (vont dans le même sens) c’est que la tendance s’essouffle.

Cette figure de retournement offre très souvent un pullback. Comme pour toutes les autres, il est recommandé d’attendre ce dernier avant d’initier un trade.

De plus, il permettra de placer correctement un prix de stop loss juste au-dessus pour un retournement baissier, ou juste en dessous pour un retournement haussier.

chartisme biseaux ascendant descendant bourse

Les drapeaux (ou fanions)

Et pour terminer, les drapeaux appelés aussi fanions. Ces figures assez courantes sont une excellente façon de trader les corrections. L’idée est de tracer les deux droites de tendances du mouvement et d’attendre un breakout à la hausse pour une correction baissière, et à la baisse pour une correction haussière.

Ici, pas de pullback. Placer votre niveau de stop loss juste en dessous (ou au-dessus en fonction de la direction du drapeau) de la droite de breakout.

chartisme drapeaux ascendant descendant bourse

Conclusion sur les figures chartistes en bourse

Voici donc les 5 figures chartistes que je trade assez souvent et qui se révèlent vraiment efficaces. Cependant, l’analyse technique n’est pas une science exacte, et il faudra vous armer de patience et de volonté au début pour débusquer ces figures.

Comme pour les supports & résistances ainsi que les droites de tendances, je vous recommande fortement de vous baser sur la tendance de fond, grâce au deuxième principe de la théorie de Dow. Cela vous donnera un réel avantage sur le sens des trades à prendre.

The Trend is your Friend ! (La tendance est ton amie !)

La nouvelle vague de recrutement est lancée ! Changez les perspectives maintenant :

Formation en bourse et trading

Ma méthode pour tracer et trader les droites de tendances en bourse

Les droites de tendances en bourse sont similaires aux supports et résistances, sauf qu’elle intègrent un paramètre supplémentaire : le temps. Tracer ces lignes de tendances permettra au trader de prendre des positions acheteuses comme vendeuses et aussi de définir ses niveaux de sortie « théoriques » pour chacun de ses trades.

Que représentent les droites de tendances en bourse ?

Si vous avez lu l’article sur les supports et résistances, vous aurez compris que ces derniers servent principalement à « repérer » les zones de prix intéressantes, zones stratégiques pour lesquelles il y aura une réaction du marché, haussière comme baissière.

Les droites de tendances sont très similaires aux supports et résistances. Elle servent à définir une dynamique du mouvement. La principale différence étant le facteur temps qui rentre en jeu.

En effet, avec les supports et résistances, les lignes sont horizontales, uniquement basées sur l’axe des y, c’est-à-dire l’axe des prix. Une seule donnée est nécessaire pour tracer les niveaux. Avec les droites de tendances, c’est très différent ! Vous intégrez une nouvelle donnée à votre tracer : le temps.

Le temps évoluera, toujours avec la même régularité sur vos graphiques, à l’instar du prix qui fluctue en fonction d’un consensus général et qui n’est soumis à aucune loi temporelle. Il existe des modes d’affichage de graphique (comme le Heikin Ashi par exemple), qui ne prennent plus du tout le facteur temps.

C’est le cas des graphiques en Renko par exemple. C’est une autre facon de trader, qui ne permet pas de tracer des droites de tendances, ce qui démontre qu’il n’y a pas « une technique miracle et unique » qu’on vous cache, mais simplement une technique qui fonctionne pour vous. Enfin on s’éloigne du sujet !

Comment tracer les droites de tendances en bourse

Première règle à retenir, on ne relie que les creux entre les creux et les sommets entre les sommets. Pas de panique si vous ne maîtrisez pas cette donnée, commencez plutôt par apprendre la simple mais pourtant très efficace théorie de DOW.

Dans une tendance haussière comme baissière, voici à quoi ressemble des droites de tendances une fois les sommets puis les creux reliés :

droites de tendances

La logique est la même pour une tendance baissière :

droites de tendances

Lorsque l’ont trace nos droites de tendances haussières et baissières, si ces dernières sont relativement parallèles, on appelle ça un canal. Ces deux droites de tendances permettent d’encadrer la tendance dans un canal qui contient le prix.

Voyons maintenant comment trader ces canaux de tendances !

Méthode pour trader les lignes de tendances en bourse

Il existe deux méthodes de trading pour trader les droites de tendances. La première consiste à prendre une position lorsqu’un signal de retournement intervient au contact d’une droite, et la seconde lorsque le cours boursier casse la dynamique de la droite de tendances.

Avant de voir ces deux modes d’intervention, il faut retenir que les cours sont « attirés » comme des aimants par ses droites, au même titre qu’un support ou une résistance.

Trader les rebonds des canaux de tendances

Cette première technique consiste à prendre des positions lorsque les cours viennent se poser sur une droite de tendances. La prise de position se fera à l’achat pour une droite de tendance support, et à la vente pour une droite de tendance résistance.

droites de tendances

Trader les breakout des canaux de tendances

Ce deuxième mode d’intervention appelé breakout, signfie la cassure d’une droite de tendances. Lorsque cette cassure intervient, la technique consiste à prendre un trade dans le sens de la cassure :

droites de tendances

Notez que certains traders, ne rentrent pas tout de suite après la cassure. En effet, dans ce type de signal, nombreux sont les « faux breakout ». Pour parer à cela, on attend un pullback. C’est tout simplement le retour du cours vers sa droite de tendance avant de repartir dans le sens du breakout.

Voyons tout de suite deux choses à prendre en compte pour trader efficacement les droites de tendances en bourse.

Conclusion sur les droites de tendances

Pour plus d’efficacité sur les droites de tendances, je vous conseille fortement de vous baser sur une des clés de la théorie de DOW : la relativité des mouvements.

Dans ce cas précis, cela signifie qu’il ne faut prendre que des trades dans le sens de la tendance de fond. Si celle-ci est haussière, ignorez tous les signaux de vente de votre canal de tendance et inversement pour une tendance baissière.

N’oubliez pas que le seul contact du cours sur les droites de tendances ne doit pas justifier à lui seul une prise de position. Je vous conseille fortement de rajouter à votre plan de trading les figures de retournement des chandeliers japonais.

Ces figures vous donneront le « momentum », c’est-à-dire, le signal précis d’intervention sur votre actif boursier.

Trader mon plan de trading depuis chez vous en suivant des règles bien précises

Formation en bourse et trading

Ma méthode pour tracer et trader les supports et résistances en bourse

Les supports et résistances sont de formidables outils que le trader, novice comme expérimenté, devra utiliser dans son trading pour anticiper sur ses graphiques les niveaux clés, ou le prix risque de décalé, à la hausse comme à la baisse. Voyons comment tirer partie de ce superbe outil que toute les plates-formes de trading permettent d’utiliser.

Que représentent les supports et résistances en bourse ?

Un support ou une résistance, c’est une zone de prix qui « attire » les prix. Ces zones, correctement tracées sur l’axe des prix (axe horizontal) de votre graphique boursier permettent de définir à quel moment il est intéressant d’initier un trade à l’achat ou à la vente.

Commencer par définir chacun des termes pour y voir plus clair.

Qu’est-ce qu’un support en bourse ?

Un support est donc une ligne horizontale sur votre graphique. Cette ligne est en fait une zone qui « supporte le prix ». Cela signifie que lorsque le prix s’approchera de cette zone, il aura tendance à rebondir, comme une balle de basket jetée sur le sol.

Toutes les zones qui se situent en dessous du prix sont des supports. Une fois que le prix les franchit, on dit qu’il casse le support. Ensuite, ce même support devient à son tour une résistance.

Qu’es-est ce qu’une résistance en bourse ?

Une résistance est une ligne horizontale sur votre graphique qui se situe au-dessus de la cotation actuelle. Cette ligne est en fait une zone qui « résiste au prix ». Cela signifie que lorsque le prix s’approchera de cette zone, il aura tendance à être tiré vers le bas, comme l’attraction terrestre.

Toutes les zones qui se situent au-dessus du prix sont des résistances. Une fois que le prix les franchit, on dit qu’il casse le support. Ensuite, ce même support devient à son tour une résistance.

Voici un schéma qui représente un cours de bourse fictif et des lignes de supports et résistances. La ligne noire représente l’évolution du prix, comme sur un graphique boursier.

supports et résistances

Il nous reste maintenant à trouver ces lignes et surtout à savoir comment les trader !

Les 3 types de supports et résistances et comment les trouver

Les supports et résistances chiffres ronds

Les premières lignes (zone de prix) qui peuvent être tracées sont les chiffres ronds. Sur les actions, tous les chiffres ronds sont intréssants. 5 dollars, 5.50 dollars sont des chiffres ronds intéressantsà surveiller et consituent donc une niveau intéressant.

Sur le Forex, les 100 pips (ou 10 pips pour le Yen Japonais) sont aussi des niveaux de prix ronds. 1.50$, 1.25$ sont des chiffres ronds intéressants à tracer par exemple.

Les supports et résistances naturels

Ce sont les principaux niveaux de supports et résistances. Pour les tracer, il suffit de relier entre eux plusieurs creux ou sommets confondus. Pour identifier les creux et les sommet, je vous recommande l’article sur la théorie de DOW.

Sur l’image précédente, plusieurs creux sont au même niveau. On peut donc les relier entre eux pour tracer cette fameuse ligne de support. Cette ligne peut bien évidemment devenir résistance si le prix passait en dessous comme sur cette image :

supports et résistances

Dernier petit conseil. Il vous faut au moins deux points clés (sommet ou creux) pour tracer votre ligne. De plus, plus il y a de points qui composent cette droite de support (ou de résistance) plus celle ci est efficace et se révélera intéressante à trader.

Les supports et résistances de l’unité de temps supérieure

Lorsque nous avant étudier la théorie de DOW, nous avons pu observer que la tendance et les cours boursiers plus généralement, évoluaient sur plusieurs unités de temps :

supports et résistances

Ce qui signifie qu’il y aura des niveaux très importants sur votre unité de temps supérieure. Ces niveaux devront être repérés avant de commencer à trader. Utiliser encore une fois la relativité des mouvements vous permettra de prendre un avantage.

Un dernier petit conseil pour tracer vos supports et résistances. Utilisez des lignes de couleurs différentes pour les 4 types de supports et résistances que vous aurez. Cela permettra de bien différencier toutes vos zones entre elles. De plus, les supports et résistances sur les unités de temps supérieur devront être affichés avec un trait plus gras, pour signaler leur importance lorsque le prix s’en approchera.

La règle pour trader des supports et résistances

Il y a deux façons d’utiliser vos niveaux de supports et résistances précédemment tracés. La première, c’est de les utiliser pour décider d’acheter (ou vendre). La seconde, c’est pour définir votre niveau de sortie.

Utiliser les supports et résistances pour entrer en position

D’une manière générale, un support est un niveau d’achat (de prise de position à l’achat). Vous pouvez donc initier des positions d’achat (dans le sens de la tendance de fond).

supports et résistances

Par contre, si le cours franchit le support (c’est un breakout), vous pouvez vendre le niveau.

C’est tout l’inverse pour les résistances. Une résistance est un niveau de vente (vente à découvert). Vous pouvez donc initié des positions de vente si la tendance de fond est baissière.

supports et résistances

A contrario, si le cours franchit la résistance (c’est un breakout), vous pouvez prendre une position d’achat sur ce niveau.

Attendre que le cours arrive dans la zone est une bonne chose. Pour le moment précis auquel il faut entrer en position, je vous conseille d’utiliser les chandeliers japonais, et leur configuration de retournement (ou de continuation dans le cas d’un breakout).

Utiliser les supports et résistances pour sortir de vos trades

Ce qu’il faut retenir, c’est que le prix est littéralement attiré vers les niveaux de supports et résistances. Comme un aimant. Plus le prix s’en approchera, plus il accéléra sur la zone.

C’est pour cette raison que ces niveaux sont excellents pour placer vos niveaux de sortie.

Conclusion sur les supports et résistances

Cette façon de trader « ancestrale » se suffit quasiment à elle même. Dans la pratique, ils peuvent être intégrés dans une stratégie en plus d’éléments complémentaires.

Notez aussi que les débutants auront peut-être du mal à les tracer ou les trader. Persévérez ! C’est un des secrets de la réussite en bourse.

Ou sinon, utilisez un plan de trading tout conçu et prêt à l’emploi dans la minute :

Prenez un raccourci de 5 ans d’expérience et mon plan de trading prêt à l’emploi

Formation en bourse et trading

Maîtrisez le swing trading en 3 étapes simples

Le swing trading est une méthode d’investissement redoutable qui a fait ses preuves depuis des siècles d’investissement boursier. Pas de fantaisie, pas de théorie compliquée. Ici je vais vous présenter la méthode et les 3 étapes pour mener à bien un ordre d’achat ou de vente en swing trading sur n’importe quel marché boursier, Forex comme action. Je vais aussi vous expliquer pourquoi je trade avec cette méthode, et l’ingrédient clé qui permet de multiplier les performances … C’est partit !

Comprendre ce qu’est le swing trading

Le swing trading est une méthode d’investissement boursier qui existe depuis très longtemps et elle est utilisée par une très grande partie des investisseurs, moi y compris. L’idée, c’est de suivre les « swing ». Vous pouvez représenter ces « swing » par des vagues qui vont et viennent.

C’est un peu comme suivre une rivière dans le sens de son écoulement plutôt que d’éssayer de faire du contre courant. Vous parcourez plus de distance avec plus de facilité.

La rivière, c’est la tendance. Elle représente la direction du marché, soit à la hausse, à la baisse ou sans direction. Une fois que l’on connait le sens de la tendance, on connaît donc l’avis général du marché.

La prochaine étape consistera à attendre une indication d’achat ou de vente du prix pendant que les investisseurs reprennent leur souffle. Cela doit vous paraître compliqué si vous n’avez jamais entendu parler de cette méthode, pourtant c’est un des concepts les plus simples.

L’idée, c’est de se placer dans le sens de l’avis global du marché, et d’acheter au moment opportun. Reprenons depuis le début pour la définition même d’une tendance.

La théorie de Charles Dow

Bien. Comme nous l’avons vu, la tendance c’est l’avis général du marché. Une tendance haussière indique donc le sens du mouvement global. Si on devait simplifier, une tendance haussière ressemblerait à ceci :

swing trading

Quand vous observez vos graphiques, ces derniers doivent avoir cette direction (avec plus ou moins de pente) mais globalement les prix doivent montés.

Mais comment définir si les prix sont assez hauts, si le mouvement n’est pas en train de se retourner ? Pour ça, il faut définir quels sont les sommets et les creux dans le mouvement.

En effet, une tendance ne se déplace jamais aussi parfaitement. Le prix crée des pics à la hausse et à la baisse pendant son ascension. Si je rajoute les fluctuations des prix sur la tendance, cela ressemblerait à ceci :

swing trading

Des phases de hausse, des phases de baisse, mais globalement, les prix montent plus qu’ils ne descendent, et c’est ce qui nous permet de dire que la tendance est haussière.

Plus techniquement encore, un théoricien du siècle passé a émis la théorie (Les deux clés de la théorie de Dow) suivante :

  • Une tendance haussière a des sommets de plus en plus hauts et des creux de plus en plus hauts
  • Une tendance baissière a des sommets de plus en plus bas et des creux de plus en plus bas

Les sommets et les creux sont représentés sur l’image ci-dessous :

swing trading

Il reste maintenant à savoir quand un sommet ou un creux intervient, on voit ça un peu plus loin.

Ce qu’il faut savoir c’est que le swing trading consiste à acheter la valeur en tendance haussière et à vendre cette dernière en tendance baissière.

A quel moment ? A la fin des corrections. Correction ? OK, OK, on continue !

Décomposition des mouvements boursiers : Impulsions et corrections

Les impulsions sont les mouvements qui vont dans le sens de la tendance. Ils représentent les flèches bleues qui parcourent la tendance d’un creux bas à un sommet haut. Techniquement, l’impulsion représente la puissance des acheteurs, leur envie à parcourir le rallye.

Les corrections sont les mouvements qui vont dans le sens inverse de la tendance. Ils représentent les flèches rouges qui contrent la tendance d’un sommet haut à un creux bas. Techniquement, la correction indique que les investisseurs pensent que le prix est monté trop haut, ou alors que leurs gains leur suffisent, ou toute autre raison qui pousseraient les acheteurs à vendre leur position.

Ce qu’il faut retenir c’est qu’à un certain niveau, le camp des vendeurs « reprend la main », et ceci donne lieu à une correction.

Attention, à inverser dans une tendance baissière !

Il y a deux raisons principales d’acheter à la fin des corrections :

  • La première, c’est que vous achetez à un prix moins cher qu’en pleine impulsion,
  • La deuxième, c’est que les faux signaux seront moins fréquents, parce que les investisseurs montrent clairement une reprise dans le sens de la tendance. Pour plus d’informations sur les faux signaux, j’ai écrit un article dessus.

Bon, maintenant qu’on a compris comment fonctionne globalement le swing trading, passons au moyen d’exécuter cette stratégie avec 3 étapes simples.

Les 3 étapes d’une stratégie de swing trading gagnante

1. Trouver une tendance

La première étape consiste à valider qu’on se trouve en tendance grâce à la théorie de Dow. Souvenez-vous de la règle des sommets et des creux ! Il ne reste plus qu’à trouver comment identifier ces sommets et ces creux.

Pour ça, j’utilisais plusieurs indicateurs techniques qui me donnaient cette information. Le problème c’est que ça devenait trop long à faire sur plusieurs graphiques. J’ai donc fait un indicateur simplifié qui trouve automatiquement ces points ! Après, il n’y a plus qu’à vérifier la théorie de Dow sur la paire, c’est bluffant et on s’y habitue vite.

J’ai fait une vidéo là dessus, si elle vous intéresse, remplissez le formulaire plus haut pour recevoir le livre que j’ai rédigé, je ne manquerais pas de vous envoyer la vidéo avec. Ne vous inquiétez pas, c’est gratuit et votre adresse email est protégée et ne sera en aucun cas divulgué.

2. Attendre la fin d’une correction

La tendance est avérée, le mouvement est haussier. Je me retrouve en correction et donc les prix chutent. Comment savoir qu’ils ont assez chutés et que le mouvement va repartir dans le bon sens ?

Voici les deux éléments qui me permettent de prendre ma décision : J’attends une figure de retournement des chandeliers japonais (j’écrirais quelque chose là dessus très bientôt) ainsi qu’un signal de retournement de mon stochastique.

3.Placer ses objectifs de gains et définir sa perte potentielle

Mon secteur favori ! Le money management. La pratique consiste à optimiser son prix de sortie (en gain ou en perte) sur le trade ainsi que le montant alloué au trade. Ce n’est pas l’objet de cet article, cependant, sachez que j’utilise un risque de 2% maximum par trade et je vais chercher des objectifs toujours supérieurs à deux fois mon risque.

Voilà, je vous ai donné de bonnes bases pour appronfondir cette technique. Mais attendez, vous voulez prendre un raccourci ?

Prêt à surfer sur la prochaine vague ? Ma méthode pas-à-pas est disponible !

Depuis 5 ans, je pratique le swing trading sur le Forex à hauteur de 20% de mon capital total alloué à la bourse.

Moi, ce que j’aime ce sont choses simples, faciles à exécuter. J’ai donc créer une suite d’indicateurs qui vous permettent de suivre exactement ma stratégie de swing trading à la lettre. Ce que je veux dire par là, c’est que même un enfant de 14 ans peut suivre le plan de trading. J’y inclus également tout mon savoir faire pour que ma stratégie soit une stratégie forex gagnante.

Vous êtes prêt à changer de camp ? Vous avez une formidable opportunité qui se présente :

Devenez mon élève.

J’ai formé plus d’une cinquantaine de traders depuis le lancement de mon programme. De quoi sagit-il concrètement ?

  • 29 vidéos professionnelles étape par étape
  • la version audio et les supports numériques de tous les cours
  • mes 4 indicateurs que j’ai fait programmer pour vous simplifier les graphiques
  • une check list que vous n’avez plus qu’à suivre
  • la salle de cours, où tous les élèves posent leurs questions

Si vous vous sentez prêt à swing trader en partant de ZERO, vous êtes le bienvenu. Je reprends tout depuis le début pour faire de vous un vrai trader particulier.

Les places sont bien évidemment limitées :
Comment devenir trader particulier, la méthode PRO 100% simplifiée.

PS : Ah, j’oubliais … Vous pouvez télécharger une vidéo de formation gratuite qui démontre avec quelle facilité j’obtiens mes sommets et mes creux en cliquant sur le bouton rouge sur la page de présentation de ma méthode !

A votre réussite,
Votre formateur, Daniel.

Simplifiez et tradez vos graphiques boursiers avec le Heikin Ashi !

Le Heikin Ashi est une méthode de représentation du prix, au même titre que la courbe ou les chandeliers japonais. Pour le trader qui sait interpréter et connaît son fonctionnement, ce type d’affichage donne des informations redoutablement efficaces et vous permet de prendre un avantage. Je vous explique tout, ainsi que l’identification des signaux d’achat, de vente, de tendance, et de retournement du prix.

Qu’est-ce-qu’une représentation graphique en bourse ?

Pour étudier l’évolution du prix en bourse, et plus précisément en analyse technique, on doit afficher un graphique. Ce graphique représente deux axes : Celui du prix, sur les côtés (les ordonnés) et celui du temps (les absices).

Un graphique est donc un mode d’analyse du prix, qui peut être une action, une devise au forex, les matières premières et ainsi de suite.

La représentation graphique a toujours existé, que ce soit dans la finance comme nous allons le voir, ou encore dans les mathématiques tout simplement. De ce constat, certains théoriciens et analystes ont essayé de créer différentes méthodes d’affichage, pour permettre de donner plus d’informations sur un seul et même point dans un graphique.

De la simple courbe qui relie différents points au Heikin Ashi, la représentation graphique du prix peut vous donner des signaux à l’achat comme à la vente.

J’utilise les Heikin Ashi en bourse pour me donner différentes informations, notamment sur la force de la tendance. Certains l’utilisent aussi pour entrer en position. Je vous dis tout ce que vous devez savoir dans la suite de l’article si vous souhaitez trader avec cette méthode.

Les représentations populaires du prix et le Heikin Ashi

Dans la suite de l’article, j’utiliserais des images de l’action France Télécom (FT) avec différentes représentations graphiques pour que vous puissiez comparer les modes de représentation.

La représentation graphique en courbe

C’est la méthode de représentation la plus simplifiée possible. La courbe relie simplement les points entre eux à un instant T en fonction de votre graphique. C’est la façon la plus connue d’afficher un prix, mais la moins performante et elle ne permet pas d’utiliser l’analyse technique correctement car elle ne donne pas assez d’informations sur le prix.
Le prix affiché est le prix de clôture à l’instant donné. Voici à quoi ressemble un graphique en courbe :

heikin ashi line

La représentation graphique en BarChart

Le BarChart comporte plus d’informations que le prix en courbe, mais il est moins évolué que le chandelier japonais. Nous allons peu nous étaler sur le barchat, car c’est une version moins avancée que les chandeliers japonais. Cependant, voici à quoi ressemble un graphique en barchart.

heikin ashi barchart

La représentation graphique en chandeliers japonais

Le chandelier japonais symbolise le consensus des intervenants et nous résume énormément d’informations sur une période donnée par rapport aux autres affichages de prix :

  • Sa direction (vert / rouge ou blanc / noir généralement)
  • Le prix d’ouverture de la bougie
  • Le prix de clôture de la bougie
  • Le prix le plus haut de la période
  • Le prix le plus bas de la période
  • La force du mouvement ainsi que son amplitude

Il est composé d’un corps, et d’ombres (appelé aussi mèche). Voici à quoi ressemble en détail un chandelier japonais :

heikin ashi chandeliers

Ainsi que l’action France Télécom en Chandeliers japonais :

heikin ashi chandeliers japonais

La représentation graphique en Heikin Ashi

La représentation graphique en Heikin Ashi est une version simplifiée et améliorée des chandeliers japonais. Les termes utlilisés pour les chandeliers japonais sont les mêmes pour l’interprétation des Heikin Ashi. Cette représentation donne énormément d’informations sur le mouvement en cours.

Voici à quoi ressemble un graphique en Heikin Ashi :

heikin ashi france telecom

Les fluctuations sont simplifiées au maximum, et vous pouvez identifer facilement les impulsions et les corrections. Pour plus d’informations sur ces derniers, lisez mon guide sur le swing trading.

De plus, et ce qui est très important dans l’interprétation des Heikin Ashi, c’est que leurs formes vous indiquent des informations essentielles sur l’avis général des investisseurs.

Comment trader avec les graphiques en Heikin Ashi : Les 8 règles

Les deux règles de base

La première chose à connaître, c’est que lorsqu’ un chandelier en Heikin Ashi est vert (ou blanc) c’est qu’il est haussier, et lorsqu’il est rouge (ou noir) c’est qu’il est baissier. Ces deux indications ne donnent pas de signaux à eux seuls.

Par contre, elles donnent l’opinion du marché à un moment donné.

Les quatre règles d’utilisation en tendance (signaux d’achat et de vente)

Il y a quatre choses à savoir pour déterminer la tendance et surtout sa force de poussée (à la hausse comme à la baisse). Ces 4 règles donnent des signaux d’entrée sur le marché.

3. Tout d’abord, lorsqu’un chandelier Heikin Ashi à la hausse, ne dispose pas d’ombre basse, cela représente un forte tendance haussière. Si vous devez rentrer sur le marché, ce sera à la hausse.

4. Inversement, lorsqu’un chandelier Heikin Ashi est baissier et qu’il ne dispose pas d’ombre haute, cela représente une forte tendance baissière. Si vous devez rentrer sur le marché, ce sera à la baisse.

Ensuite viennent deux nouvelles règles pour être averti du faiblissement de la tendance et de son possible retournement.

5. Si votre Heikin Ashi est blanc, mais qu’il a un petit corps et une ombre basse, cela signifie que la tendance haussière est très fragile, et qu’il est fort probable que les intervenants vendent leurs positions, ce qui se traduirait par un changement de tendance à la baisse. Soyons donc prudents si vous souhaitez acheter.

6. Inversement, si votre Heikin Ashi est noir, mais qu’il a un petit corps et une ombre haute, cela signifie que la tendance baissière et très fragile, et qu’il est fort probable que les intervenants achètent des poisitions, ce qui se traduirait par un changement de tendance à la hausse. Soyons donc prudents si vous souhaitez vendre.

Les quatre règles d’utilisation de changement de tendance (signaux de sortie)

Ces deux prochaines règles vous donneront des signaux de sortie sur le marché. Pour la sortie de vos trades, je vous recommande d’utiliser ces deux règles pour éviter de sortir trop tard et de trop impacter vos gains sur vos trades.

7. Lorsque vous observez un chandelier Heikin Ashi avec des ombres hautes et basses, vous devez considérer de sortir de vos positions, qu’elles soient haussières ou baissières. Cela ne reste cependant pas un signal « fort » de sortie. Le bon compromis est d’alléger de 50% vos positions et de laisser les 50% restants courir.

8. Si vous observez un chandelier Heikin Ashi avec un petit corps et des ombres hautes et basses importantes relativement au corps, cela constitue un fort signal de sortie, que ce soit à la hausse comme à la baisse. Coupez toutes vos positions, car le mouvemnt est très fragilisé et donc un retournement est fort probable.

Voici un résumé graphique complet des 8 règles :

heikin ashi strategie 8 regles

Installez les graphiques Heikin Ashi sur vos plate-formes de trading

Indicateur Heikin Ashi pour Metatrader 4 et 5

Pour metatrader, je vous donne deux indicateurs qu’il faut insérer sur vos graphiques. Si vous ne savez pas comment procéder, un élève de la formation m’avait posé la question dans la salle de cours de ma formation PRO. Vous trouverez la réponse sur cette vidéo :

Voici les liens pour télécharger les indicateurs sur la plate-forme de Forex (clic-droit puis enregistrer-sous) :

Télécharger indicateur Heikin Ashi pour Metatrader 4 (MT4)
Télécharger indicateur Heikin Ashi pour Metatrader 5 (MT5)

Ils sont au format ouvert (c’est-à-dire que vous pouvez voir le code). Si vous souhaitez les utiliser, il faut les « compiler » en les ouvrant sur MetaEditor (qui s’installe directement avec Metatrader). Ils seront ensuite disponibles sur la plate-forme dans « indicateurs personnalisés ».

Pour informations, je vous recommande de « masquer » le prix sur vos graphiques, puis d’insérer votre indicateur.

Trop compliquez ? Utilisez ma plate-forme de bourse favorite, Pro Real Time !

Afficher les graphiques en Heikin Ashi pour ProRealTime

Pour ProRealTime, il n’y a rien à installer, il suffit juste de changer les paramètres de votre graphique pour qu’ils affichent les Heikin Ashi.

Pour se faire, ouvrez un graphique, cliquez sur la petite clé en haut à gauche de votre graphique, puis dans la rubrique prix, selectionnez « Heikin Ashi » à droite. Voilà, le tour est joué !

heikin ashi pro real time

Combinez les Heikin Ashi avec une stratégie de trading globale : La méthode du copieur

Les Heikin Ashi sont une excellente façon d’interpréter le prix. Mais ce serait une erreur de ne trader qu’avec, dans le sens ou, un plan de trading enveloppe plusieurs élements (comme des légos qui s’assemblent).

Le plan de trading, c’est votre guide. Il vous donne toutes les instructions pour mener à bien un trade et faire fructifier votre capital.

Le problème, c’est que si vous n’en avez pas un solide, vous courez tout droit à la perte. Le système de trading (ou le plan), c’est ce qu’il y a de plus compliqué à mettre en place. En effet, vous devrez tester vos stratégies, apprendre différentes façons de gérer un capital, bien choisir vos prix d’entrée et de sortie.

Je forme les particuliers au trading depuis un bon bout de temps pour savoir qu’il existe un raccourci. La technique consiste à « copier » un plan de trading qui fonctionne et qui rapporte sans changer le moindre paramètre.

Si vous voulez réellement intervenir avec une stratégie solide, voilà ce que j’ai pour vous :

  • 29 vidéos professionnelles étape par étape
  • la version audio et les supports numériques de tous les cours
  • mes 4 indicateurs que j’ai fait programmer pour vous simplifier les graphiques
  • une check list que vous n’avez plus qu’à suivre
  • la salle de cours, ou tous les élèves posent leurs questions

Les places sont bien évidemment limitées :
Comment devenir trader particulier, la méthode PRO 100% simplifiée.

PS : Ah, j’oubliais … Vous pouvez télécharger une vidéo de formation gratuite qui démontre avec quelle facilité j’exécute mon plan de trading en cliquant sur le bouton rouge sur la page de présentation de ma méthode !

A votre réussite,
Votre formateur, Daniel